« Haïti : une faillite collective ? | Accueil | De la réforme des institutions »

dimanche 05 mars 2006

Commentaires

~laurent

SARKOZY ne sera probablement jamais président ...

Comme en 1995 il est parti trops tôt : la présidentielle est un marathon et lui est parti au sprint. Ce qui est grave c'est qu'il risque d'emporter le navire UMP dans sa chute ouvrant un boulevard aux extremes.

Dans le meilleurs des cas si Villepin remporte la mise (comme Chirac en 1995) il retrouvera la France dans quel état ? Quelles sera sa marge de manoeuvre pour éviter le naufrage économique ?

~laurent

Juste pour poster un petit texte en préparation qui m'a été inspiré par la lecture de ce post :

LE TONY MONTANA DU « NEUF DEUX »

Si l’affaire Aeschlimann était un film ce serait un Scarface à la Française. Dans le rôle de TONY MONTANA on pourrait faire jouer SARKOZY (il ressemble un peu à Al PACCINO non ?). Le film raconterait l’adolescence d’un jeune immigré (hongrois) ambitieux qui rêvait de prendre la place du Parrain de son territoire, le NEUF DEUX : DON PASQUALINI. Le film raconte son ascension, tous les « meurtres » qu’il lui faut commettre pour prendre la tête de la plus grosse machine à cash, encore plus fort que les casinos de la famille Partouche : le budget des Haut de Seine. Comme dans tous les films de « gangsters » il y a l’homme de main qu’il faut sacrifier, et qui ère de bar en bar. Comme toujours ce sont les femmes et l’ambition qui finiront par le perdre.

Dans la scène finale il se fait descendre dans une rue glauque d’Asnières et termine seul, dévoré par les siens … "L'avenir d'une illusion" serait peut être le sous titre dans la VF ...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.