« L’œuvre sociale de la Commune.... | Accueil | A chacun sa Vérité ? »

lundi 22 mai 2006

Commentaires

PERENET

Bonjour.
Juste une petite réaction, "à chaud", sur cette notion de primat du Politique sur l'économique:

Il est peut être souhaité, en tout cas annoncé par la plupart des acteurs politiques et "penseurs" (s'il en reste car ils sont inaudibles, de mon point de vue).

Malheureusement, dans les faits, sur l'ensemble de la planète et depuis des lustres, on constate exactement l'inverse:
l'économique prime toujours sur le Politique, et je n'évoque même pas la
"poli-média-tic".

C'est sans doute inhérent à un des caractères de la nature humaine: la vénalité, ainsi qu'à la disparition de toute Valeur, cardinale en particulier, qui structuraient nos Grands Anciens, réels humanistes.

Si l'on peut qualifier d'"expérience", l'évolution (?) économico-politique du XX, elle démontre, à ce jour (on peut encore réver Utopia) la primauté absolue de l'économie.

Mais j'espère me tromper.
Alain-Claude.

Anna

Sur cette question des valeurs républiques, je souhaiterai savoir ce qu'il est advenu du juge Tosti. Est-il passé en appel? Ayant signé la pétition en sa faveur, je souhaiterais relayer sur mon blog toute information concernant cette odieuse condamnation.
Le changement de majorité peut-il améliorer les choses.

Merci de me répondre.

Emmanuel DUPUY

Une réponse tardive pour vous donner quelques nouvelles de l'affaire Tosti que l'U2R avait relayée, en s'indignant de la décision de suspendre le juge italien.

Après son appel rejetté au printemps dernier, le juge a décidé de porter l'affaire devant la Cour européenne des droits de l'homme. Cette dernière devrait statuer d'ici la fin de l'année sur cette affaire qui témoigne d'une certain ancrage de l'obscurentisme encore bien présent en Italie.

Saluons à cet égard l'action déterminante de nos amis radicaux italiens en faveur de la liberté d'expression et pour la défense des principes laïques.

Emmanuel DUPUY

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.