« La mort de Lucie Aubrac | Accueil | Charlie Hebdo relaxé »

vendredi 16 mars 2007

Commentaires

teddy

Histoires de ses pensées

Qu'il aura fallu aller chercher loin ces mots d'Alain, un entre-filet dont on ne sait pas vraiment si cela cadre avec la présente situation tellement celle-ci est singulière et le propos rapporté libre d’interprétations.

Vous avez fait voter Alain....il est certain que celui-ci d'où il est agrée ce choix fait en sont nom et ses idées !

Ainsi étant également dogmatique dans l'action je choisis sarkozy !

Mes amitiés à Alain si jamais vous croisez l'homme au coin d'un guéridon !

Amicalement,

Teddy.

CHAYNES Regis

POur Teddy! C'est quoi ton humour a 2 balles? Moi ausi je suis pour soutenir Francois Bayrou(je soutenais NDA jusqu'au 16 mars).Emplois des arguments politiques et non la derision,autrement tu degages et tu vas te balader sur d'autres blogs. Tu te prends pour le centre du monde,pour celui qui SAIT,qui detient la verité?

CHAYNES Regis

J'invite Teddy a lire mon post sur le billet"Pourquoi nous soutenons Bayrou" et aussi celui de Luc Mantello.

pg

Lorsqu'on me demande si la coupure entre partis de droite et partis de gauche,hommes de droite et hommes de gauche, a encore un sens, la première idée qui me vient est que l'homme qui pose cette question n'est certainement pas un homme de gauche.
Alain

radical

Ah, on la connaît par coeur, cette citation d'Alain. Mais si on soutient Bayrou, ce n'est pas parce qu'il se place au-desssus de la gauche et de la droite, c'est pour d'autres raisons, bien précises :

- la réforme des institutions, qui empêchera un seul parti d'avoir la majorité absolue
- l'école
- ses positions sur la dette, qui favorise l'économie de rente
- enfin, il est le seul à pouvoir battre Sarkozy (à la limite, voter Ségo au 1er tour, c'est élire Sarko au second)

Pour nous, le projet républicain reste toujours un projet de gauche, et ce faisant, nous sommes toujours à gauche. Ca n'exclut pas l'exercice de la raison, l'examen des programmes, l'analyse froide des sitruations, loin de tout comportement pavlovien. A telle enseigne que Bayrou n'est pas notre 1er choix, mais le troisième...

Amitiés radicales

antenerelais

Se réclamer de Alain pour faire voter pour Bayrou, c'est une pure malhonnêteté ! C'est proprement criminel ! En plus lui Alain aurait voté Ségolène c'est absolument évident !

D'ailleurs, en lisant ces lignes plus haut, extraites de Alain :

"en vous fixant de son oeil clairvoyant"
"Mais déjà son oeil se détourne et brille vers autre chose. Tout son être se ramasse pour une action énergique. C'est qu'il a flairé quelque ennemi de la liberté. Et alors le voilà dogmatique pour l'action, sûr de lui, imperturbable et impitoyable. Oui, dogmatique dans l'action, sceptique dans la réflexion, voilà le radicale."

... C'est très exactement à Ségolène que l'on pense, que l'on visualise, elle si courageuse si tenace (toute son histoire personnelle et professionnelle le démontre) ! Et certainement pas Bayrou...

Réf.
http://www.leconomiste.com/article.html?a=76504
http://francoismitterrand2007.hautetfort.com/archive/2007/04/03/bayrou-tracas-et-aventures.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.