« L'unité nationale avant tout | Accueil | Vient de paraître : La politique de sécurité en Méditerranée, lac de paix »

mardi 08 novembre 2005

Commentaires

~laurent

Je pense que la classe politique Française est totalement aveugle : c'est tout ce monde ancien qui tourne au son d'une valse (ou d'un menuet).

On est à la veille de la 1er Guerre Mondiale (peut être même qu'elle a déjà commencé), le vieille empereur regarde d'un air absent ce qui se passe. Ce n'est pas grave, la vieille économie comme la vieille politique tire sa référence et c'est tant mieux.

Ce qui m'intéresse c'est ce qu'il y a après, le monde de ma petite fille. Ce ne sera pas à Chirac, Jospin ou Sarkozy de le contruire, ceux là se battent pour un pouvoir qui n'existe déjà plus.

Petite équation :

Invention de l'imprimerie
1) révolution technologique
2) révolution économique (Révolution industrielle)
3) révolution sociologique (Développement de la presse)
4) révolution politique (Révolution Française)

Internet
1) revolution technologique
2) révolution économique (Nouvelle économie)
3) révolution sociologique (blog & réseaux sociaux)
4) révolution politique ?
_____

Elle est présente et palpable et sera certainement mondiale. Un truc sympa a raconter à nos petits enfants non ?

Je me permets de laisser un début de réflexion ici :

Democratie 2.0
http://demov2.viabloga.com/archive.shtml

radical

Réflexion intéressante et stimulante. Vous avez raison, le pouvoir politique se dérobe, à cause des évolutions techniques. Vous rejoignez les réflexions d'un Régis Debray, dans ses travaux sur la mediologie. "Ceci détruira cela", fait dire Hugo à un de ses personnages dans "Notre-Dame de Paris", c'est-à-dire le livre imprimé détruira la cathédrale. De la même façon aujourd'hui, l'internet, se succédant au livre, aura, et a déjà des conséquences sur les instutions politiques, le fonctionnement de la société. Merci de nous le rappeler.

On en reparle

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.